Cinéma français : top 4 des films au plus gros budget

Si le budget moyen des films français est évalué à 4,4 millions d’euros, certains films affichent une dépense globale atteignant plus de 200 millions d’euros. Voici les 4 films au plus gros budget du cinéma français.

Valérian et la Cité des mille planètes

C’est un film de Luc Besson, sorti en 2017, qui est une adaptation d’une série de bandes dessinées française intitulée «Valérian et Laureline». Autrement dit, le titre du film se réfère à la deuxième édition de cette œuvre parue en 1971 (L’Empire des mille planètes). Le film se base sur l’histoire d’une rencontre Apollo-Soyouz qui a eu lieu en 1975 entre les astronautes américains et russes, et dont le but est de rejoindre une station spatiale qui était parallèlement la destination d’un millier d’extraterrestres. L’essentiel de l’aventure tourne autour de deux personnages principaux : Valérian et Laureline. Avec un budget de plus de 220 millions d’euros, c’est certainement le film qui a occasionné plus de dépense dans l’histoire du cinéma français. Il comporte des milliers d’effets spéciaux montés par deux des plus grands studios du monde qui sont spécialisés dans la 3D. Pour cela, il a employé plus de 2 100 techniciens.

Astérix aux Jeux olympiques de Thomas Langmann et Frédéric Forestier

Ce film affiche un budget tout compris d’environ 113 millions d’euros. C’est une adaptation cinématographique de l’œuvre éponyme de René Goscinny et Albert Uderzo. Vu que les aventures d’Astérix et Obélix ont toujours fait leurs preuves dans le Box-office national, ce film est une suite logique de l’histoire de ces deux Gaulois. Il se concentre sur l’affrontement entre les Gaulois et l’équipe de Brutus, fils de Jules César, aux Jeux olympiques. Le but de la compétition est de donner à Alafolix la chance d’épouser sa dulcinée, c’est-à-dire la Princesse Irina.

Le Cinquième Élément

Évidemment, c’est encore l’une des œuvres de Luc Besson. Il s’agit d’une science-fiction sortie en 1997 et qui a été nommée huit fois aux Oscars. Grâce à son scénario et son originalité, le film a été récompensé au César du meilleur réalisateur ainsi qu’au titre du film qui a affiché la meilleure photographie en 1998. Le budget du film a atteint 90 millions d’euros au prix courant. Au cours de la réalisation du film, Luc Besson a voulu qu’il ait une forte empreinte française bien que la majorité des acteurs soit Américaine (Bruce Willis, Milla Jovovich, etc.). Côté financement, la quasi-totalité des dépenses a été prise en charge par Gaumont. Les postes clés tels que la direction photographique, le montage et la composition musicale ont été occupés par des Français.

Arthur 3, la Guerre des deux mondes

C’est le troisième film fantastique et aventurier français de Luc Besson qui engendré le plus de dépenses (78 millions d’euros). Sorti en 2010, il fait figure de troisième volet pour la saga Arthur et les Minimoys. Cette œuvre met en avant l’histoire de Maltazard qui s’est incrusté dans le monde de l’Homme pour former une armée de séides géants capable de tout dévaster. Cependant, son rêve de régner sur tout est perturbé par les pouvoirs d’Arthur qui tentera de sauver l’Humanité avec l’aide de Sélénia et Bétamèche.